ACCUEIL

OSCAR JESPERS

 ATELIER

 OSCAR JESPERS

 ARTISTES

 PAST EXHIBITIONS

 PRESS

 NEWS

 ABOUT US

 INFOS

 NEWSLETTER

1887 (22 mai)  Oscar Jespers nait à Borgerhout (Anvers). Il est le deuxième enfant du sculpteur Emile Jespers et de Catharina Verelst. Deux ans plus tard nait son frère Floris qui deviendra un peintre célèbre.

 

1900  Après avoir appris les bases de la sculpture dans l’atelier de son père, il fréquente l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers où il est l’élève de Josué Dupon et de Frans Deckers. Il pratique également le violon.

 

1908  Il suit durant trois ans les cours de Thomas Vinçotte à l'Institut supérieur des Beaux-Arts d'Anvers.

 

1911  Oscar Jespers possède son propre atelier dont l’adresse est Begijnevest 39.

 

1914  Oscar et Floris Jespers font la connaissance de Paul van Ostaijen, poète et activiste flamand. Lorsque le conflit éclate, la famille se trouve divisée : une partie trouve refuge en France, l’autre (dont Oscar) fuit vers les Pays-Bas. Ils s’installent momentanément chez le peintre Evert Pieters rencontré à l’Académie d’Anvers. Oscar expose des œuvres durant le Second Salon Belge à La Haye.

 

1916  Oscar Jespers épouse Mia Carpentier qui travaille au grand magasin l’Innovation. Paul van Ostaijen publie un premier article sur le travail des frères Jespers dans la revue Het Tonneel.

 

1917  Oscar et Floris Jespers présentent une série d’œuvres à l’exposition du Koninklijk Kunstverbond d’Anvers (17-27 février). Oscar Jespers y montre 12 sculptures, 22 dessins et une aquarelle qui retiennent l’attention de la critique. L’exposition est reprise à la Galerie Giroux à Bruxelles.

 

1918  Décès d’Emile Jespers. Paul van Ostaijen continue de défendre le travail de ses amis, cette fois dans De Stroom.

 

1920  Nouvelle participation à une exposition de groupe organisée par Sélection au Koninklijk Kunstverbond d’Anvers. Devant l’accueil d’une partie du public, Oscar retire ses oeuvres après quelques jours. En septembre, Oscar et Mia Jespers se rendent à Berlin pour rendre visite à Paul van Ostaijen. Le sculpteur et le poète mettent au point deux collaborations : la première concerne un projet de revue, l’autre porte sur le volume Bezette stad.

 

1921 Oscar Jespers présente 11 sculptures à l’exposition organisée par Kunst van Heden (7 – 29 mai) à Anvers.

 

1922  Naissance de sa fille Hella. La petite fille décèdera à l’âge de 5 ans.

 

1923  Oscar Jespers reçoit sa première commande officielle à l’initiative du Ministère des Colonies. Il s’agit d’une statue d’Africaine destinée au Musée de Tervuren. Malgré la pénible expérience de 1920, Oscar Jespers s’agrège au groupe Sélection.

 

1924  Le sculpteur devient artiste affilié au groupe Kunst van Heden.

 

1925  Exposition individuelle à la Galerie Le Centaure à Bruxelles. Oscar Jespers est nommé chevalier de l’Ordre de la Couronne.

 

1926 Oscar Jespers présente 8 sculptures à l’exposition Les 9. Chacun des artistes exposés est soutenu par un mécène. Dans le cas de Jespers, il s’agit de Max Gevers, un agent de change très intéressé par le monde de l’art.

 

1927  Henri van de Velde, directeur de l’Institut supérieur des Arts décoratifs (La Cambre), demande à Oscar Jespers d’assurer l’enseignement de la sculpture décorative et monumentale. La famille Jespers emménage au 641 chaussée de Wavre à Etterbeek. Le déménagement abîme certaines œuvres et fait perdre à Oscar Jespers la correspondance relative à Bezette stad ainsi que les bois ayant servi à l’impression de l’ouvrage.

 

1928  Le Centaure organise une exposition Oscar Jespers-Constant Permeke. L’Art belge depuis l’impressionnisme, organisé au Musée du Jeu de Paume, présente 4 sculptures d’Oscar Jespers. Décès de Paul van Ostaijen dans un sanatorium de la Province de Namur.

 

1929  Visite de Wassily Kandinsky. Oscar Jespers et son épouse s’installent dans leur maison au 149 avenue du Prince héritier (Victor Bourgeois architecte). Naissance de leur fils Paul (30 septembre).

 

1931  Quatre sculptures de Jespers figurent à l’exposition intitulée L’art vivant en Europe organisée au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Outre les frères Jespers, on remarque les œuvres de Gustave De Smet, Frits van den Berghe, Albert Servaes, Edgard Tijtgat, Hyppolyte Daeye, Henri Puvrez, Ramah, Willem Paereels et Jean Brusselmans. Participation à des expositions à Amsterdam (Stedelijk Museum) et à Zurich (Kunsthaus).

 

 1933  Avec 24 autres artistes belges, Oscar Jespers participe à une exposition organisée par Kunst van Heden  et présentée à Winterthur, Bâle et Zurich.

 

1934  Exposition à Anvers à l’inititiative de Kunst van Heden (5 mai-3 juin) où sont montrées 34 pièces de l’artiste. Exposition de groupe à Stockholm, Malmö et Oslo.

 

1935 Le Ministère des Affaires économiques commande à Oscar Jespers une Carte de la Belgique. Le bas-relief de 4 mètres sur 12 (localisation actuelle inconnue) est présenté à l’Exposition Universelle de Bruxelles dans la Gare Modèle (Victor Bourgeois architecte). Nomination comme chevalier de l’Ordre de Léopold.

 

1937 Le Ministère des Affaires économiques commande à Oscar Jespers une œuvre intitulée La Belgique au travail. Le bas-relief de 6 mètres sur 6 est présenté au Pavillon belge de l’Exposition universelle de Paris. Il est aujourd’hui au Middleheim (Anvers).

 

1938  L’artiste est nommé chevalier de l’Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare par le gouvernement italien.

 

1939 Oscar Jespers réalise avec l’aide de son ami Henri Puvrez une nouvelle version de La Belgique au travail. L’oeuvre en terracotta (3 mètres sur 15) décore la façade du Pavillon belge à l’Exposition universelle de New York. Elle est aujourd’hui conservée à la Virginia Union University (Richmond).  Nomination comme chevalier de l’Ordre de la légion d’honneur.

 

1941  Nomination comme membre de la Koninklijke Vlaamse Academie voor Wetenschappen, Letteren en Schone Kunsten van België.

 

1947  L’artiste devient membre de la Commission consultative pour la sculpture des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique.

 

1948  Nomination comme officier de l’Ordre de Léopold.

 

1949  Il devient professeur de sculpture à la Jan van Eyck Akademie de Maastricht.

 

1951 Oscar Jespers participe à la première Biennale d’Art moderne de Sao Polo.

 

1952  Dix de ses œuvres sont présentes à l’exposition sur l’expressionnisme belge au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. L’artiste prend sa retraite de son poste de professeur à l’Institut Supérieur des Arts décoratifs (La Cambre).

 

1954  Exposition rétrospective de son œuvre au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Jespers est nommé président de la Commission consultative pour la sculpture des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique et devient commandeur de l’Ordre de Léopold.

 

1956  Expositions rendant hommage à son travail à la Belgisches Haus de Cologne et à Anvers dans une salle sur le Meir. Oscar Jespers prend sa retraite de son poste de professeur de la Jan van Eyck Akademie de Maastricht.

 

1958 Oscar Jespers devient grand officier de l’Ordre de Léopold.

 

1960  Il représente la Belgique à Venise lors de la 30e Biennale et reçoit le prix quinquennal de la sculpture décerné par l’Etat belge.

 

1961 Deux expositions individuelles aux Etats-Unis (New York et Boston) lui sont dédiées. A cette occasion, il enseigne trois mois à l’école du Musée des Beaux-Arts de Boston.

 

1964  Plusieurs expositions destinées à faire connaître son œuvre (sculptures et dessins) sont organisées aux Pays-Bas : elles se tiennent à Utrecht, Nimègue, Bois-le-Duc et Heerlen. Décès de madame Jespers.

 

1965  Exposition à Alost.

 

1966  Expositions au Musée des Beaux-Arts de Mons et au Musée des Beaux-Arts d’Ixelles.

 

1968  Exposition de groupe au Mücsarnok de Bucarest.

 

1970  Exposition à la Galerie De Vuyst de Lokeren où sont présentés 35 statues et 70 dessins.

Oscar Jespers décède le 1er décembre à son domicile de Woluwe-Saint-Lambert. Il est enterré au cimetière d’Etterbeek (Wezembeek-Oppem) et rejoint ainsi son épouse et sa petite fille dans le caveau surmonté de la sculpture Teddybear.

 

© Atelier Jespers - Erfprinslaan 149 Avenue du Prince Héritier -  Brussel 1200 Bruxelles

Contact : Jean-Francois Declercq +32 475 64 95 81- Elsa Sarfati +33 6 10 84 27 48  - jf@atelierjespers.com